Projet de réhabilitation d’un nouvel appartement refuge…

Réhabilitation d'un nouvel appartement refuge pour les femmes victimes de violence.

L'Association Marie Rivier Solidarité vous présente cette demande faites par les EHPAD du secteur de Rouen que la Présentation de Marie accompagne aujourd'hui et de l'ADEP.

Une des responsables du projet nous présente cette demande et elle pourra répondre à toutes vos questions. Contact : Marie-Caroline Boulard, e-mail : direction.castel@smsj.fr 

Pouvez vous en quelques lignes nous présenter votre projet ?

Nous disposons d'un espace de 70 m² au sein d'un immeuble résidentiel ancien de 17 logements. Notre projet consiste à rénover dès que possible cet espace afin de créer un appartement supplémentaire meublé de 3 chambres que nous mettrons à disposition pour accueillir gratuitement et en urgence des femmes victimes de violence, avec ou sans enfants, afin de les protéger dans un lieu chaleureux et sécurisé.

Qu'est-ce qui a été à l'origine du projet ?

Notre partenaire, l'ADEP rencontre régulièrement des femmes victimes de violence qui doivent parfois être relogées en urgence. Nous sommes en mesure d'aménager un espace adapté pour les accueillir dignement. Nous nous sommes donc engagés à tout mettre en oeuvre pour pouvoir le rénover afin d'en faire un appartement accueillant  dans des délais courts. Les sollicitations d'hébergement d'urgence sont fréquentes et notre budget est actuellement insuffisant pour réaliser notre projet rapidement.

Quelle est cette association Sainte Marie - Saint Joseph ?

L'association Sainte-Marie Saint-Joseph(SMSJ) est l'association privée à but non lucratif qui gère nos trois Ehpad et une résidence-autonomie à Rouen et St Jacques sur Darnétal. Née de l'œuvre de congrégations religieuses nos valeurs consacrent l'importance de la personne humaine, de sa dignité, sans distinction de capacités, d'origine, d'apparence physique ou de milieu social.

Qu'est-ce que l'ADEP, l'Agence pour le Développement des Emplois de Proximité ?

 L'Agence pour le Développement des Emplois de Proximité (ADEP), est une association d'insertion par l'activité économique. Elle intervient auprès de personnes éloignées de l'emploi. L'ADEP leur propose un accompagnement global, professionnel et social. Elle emploie chaque année une quinzaine de salariés en chantier d'insertion, pour une période de deux ans maximum. Au cours de leur contrat, ces personnes se voient confier une mission de production comme dispenser des cours informatiques, accompagner des personnes à leurs rendez-vous médicaux, au cours de promenade, etc. À l'issu de ce contrat la plupart des salariés poursuivent leur chemin après avoir bénéficié d'un accompagnement adapté à leur situation personnelle et professionnelle, en outre une partie d'entre eux repartent en ayant réalisé une formation qualifiante.

L'association SMSJ et l'ADEP ont signé des conventions. Les salariés de l'agence interviennent régulièrement dans nos Ehpad afin de compléter le travail des personnels, d'animation par exemple, ou fournir des services annexes.

Pourquoi avez-vous envie d'agir ?

En France, chaque année, environ 220 000 femmes adultes sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur conjoint ou ex-conjoint.Depuis le début de l'année 2019, en France, 101 femmessont mortessous les coups de leur compagnon ou ex-conjoint.En 2018, 121 femmes avaient été victimes de féminicides, soit une tous les trois jours. Cette année-là,21 enfants ont été tués dans le cadre de ces morts violentes.

Toutes potentiellement concernées : 70% des femmes sont victimes de violences à un moment ou l’autre de leur vie.

Sensibles à la vulnérabilité d'autrui, à la situation de ces femmes, et désireux d'agir dans l'intérêt général, nous voulons faire un geste solidaire et utile pour les femmes victimes de violences conjugales. Les directions de nos structures se voient régulièrement sollicitées par des femmes en recherche d'hébergement d'urgence, suite à des maltraitances subies au sein de leur foyer. En Seine-Maritime 575 femmes ont été violentées depuis le début de l'année ; pour les cas connus. Malheureusement les réponses publiques et privés, notamment des associations en charge de ces situations, sont insuffisantes. La plupart du temps, nous ne pouvons pas trouver de solutions immédiates à ces femmes. C'est la raison pour laquelle l'association Sainte-Marie Saint-Joseph et l'ADEP envisagent de collaborer afin de fournir, sans intermédiaire, un logement temporaire de qualité à ces femmes.

N’hésitez-pas à revenir vers nous si vous souhaitez discuter ensemble de ce projet, nous serons ravis de vous en dire plus !

Comment envisagez-vous de procéder ?

Nous venons de créer une résidence-autonomie de 17 logements dans l'ancien centre spirituel Mambré au sein du parc du Castel St Jacques. Cette résidence est spacieuse, un appartement (voir le plan) pourrait y être aménagé pour accueillir gratuitement et en urgence les femmes violentées par leurs conjoints ; avec ou sans enfants.

Pourquoi solliciter une aide financière ?

Les budgets de nos EHPAD ne nous permettent pas de financer ce projet. Ils sont entièrement dédiés à l'hébergement et l'accompagnement de nos résidents. Notre résidence locative ne génère pas de bénéfices, les tarifs des appartements étant calculés au plus juste afin d'offrir un service de qualité à un prix abordable pour nos locataires âgés.

A quoi servira l'argent collecté ?

Dans un premier temps, il nous faut créer les cloisons et poser les portes de l'appartement. Le budget est de 15 000 €. Une entreprise d'insertion par l'activité économique avec laquelle nous travaillons régulièrement  a été sollicitée pour établir un devis en vue de réaliser ce travail. Notre structure ne dispose pas d'une telle somme, d'où notre idée de solliciter entreprises et particuliers. L'argent collecté permettra de débuter la rénovation dans des délais courts. L'appartement disposera d'une pièce à vivre, d'une cuisine, de trois chambres et d'une salle de bains.

A savoir : 66% de votre don peut être déduit de vos impôts sur le revenu. Un justificatif à télécharger en ligne sera généré automatiquement.

Comment pouvons-nous vous aider à réaliser ce projet ?

VOUS POUVEZ CONTRIBUER A PROTEGER DES FEMMES VICTIMES HABITANT NOTRE REGION ROUENNAISE :

Il est possible de donner à partir de 5 €, Des reçus fiscaux seront automatiquement générés sur le site de Hello Asso afin que vous puissiez justifier du montant de votre don (à demander si besoin au secrétariat si don direct).Réduction d'impôts sur le revenu de 66%du montant donné. Soit, par exemple, pour 10 € déboursés, cela ne vous coûtera au final que 3,40 €...

Par avance, nous vous remercions de votre contribution quel que soit le montant.

Nous vous serions extrêmement reconnaissants de bien vouloir diffuser le lien à au moins une dizaine de vos proches, famille, amis, clubs etc. afin de toucher le plus grand nombre de personnes. Une quantité de donateurs exponentielle est la condition essentielle pour la réussite d'un tel projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *

Restons connectés ensemble

N'hésitez pas à vous abonner à notre lettre d'information pour recevoir nos actualités et événements

Partagez autour de vous

Rejoignez-nous sur

Nous-contacter

Maison provinciale
38 avenue Notre Dame
07700 Bourg-Saint-Andeol

Nous contacter par mail

04 75 54 77 62

Agenda

mercredi 26 février 2020

Mercredi des Cendres

Ouverture du temps de Carême pour tous les chrétiens. Belle route vers Pâques.

mardi 10 mars 2020

Réunion EARS, du secteur Sud Ouest du réseau de la Présentation de Marie.

Accompagnement des équipes de pilotage d’un parcours EARS dans les établissements scolaires.

mercredi 11 mars 2020

Rencontre du secteur Sud Ouest du réseau de la Présentation de Marie.

Un courrier a été adressé à tous les Chefs d’établissements scolaires et directeurs d’EHPAD du

mardi 24 mars 2020

Réunion EARS, secteur Sud Est du réseau Présentation de Marie

Accompagnement des équipes de pilotage d’un parcours EARS dans les établissements scolaires.