3ème Dimanche de Carême 2019

Dieu se révèle de plus en plus à mesure que se poursuit notre chemin de Carême. par son désir d'Alliance, sa tendresse, sa patience, il se fait proche et aimant... Demandons lui la grâce d'être présent à nous même afin de découvrir sa présence au plus profond de nous et en chacun.

Chant : Trouver dans ma vie ta présence.

Trouver dans ma vie ta présence.
Tenir une lampe allumée.
Choisir avec toi, la confiance.
Aimer et se savoir aimé.

 

Parole de Dieu dans

En ces jours-là, Moïse était berger du troupeau de son beau-père Jéthro, prêtre de Madiane. Il mena le troupeau au-delà du désert et parvint à la montagne de Dieu, à l’Horeb. L’ange du Seigneur lui apparut
dans la flamme d’un buisson en feu. Moïse regarda : le buisson brûlait sans se consumer. Moïse se dit alors : « Je vais faire un détour pour voir cette chose extraordinaire : pourquoi le buisson ne se consume-t-il pas ? » Le Seigneur vit qu’il avait fait un détour pour voir, et Dieu l’appela du milieu du buisson :« Moïse ! Moïse ! » Il dit : « Me voici ! » Dieu dit alors : « N’approche pas d’ici ! Retire les sandales de tes pieds, car le lieu où tu te tiens est une terre sainte ! » Et il déclara : « Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob. » Moïse se voila le visage car il craignait de porter son regard sur Dieu. Le Seigneur dit : « J’ai vu, oui, j’ai vu la misère de mon peuple qui est en Égypte, et j’ai entendu ses cris sous les coups des surveillants. Oui, je connais ses souffrances. Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens et le faire monter de ce pays vers un beau et vaste pays, vers un pays, ruisselant de lait et de miel. Maintenant donc, va ! Je t’envoie chez Pharaon : tu feras sortir d’Égypte mon peuple, les fils d’Israël. » Moïse répondit à Dieu : « J’irai donc trouver les fils d’Israël, et je leur dirai : ‘Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous.’

Ils vont me demander quel est son nom ; que leur répondrai-je ? » Dieu dit à Moïse : « Je suis qui je suis. Tu parleras ainsi aux fils d’Israël : ‘Celui qui m’a envoyé vers vous, c’est : Je-suis’. »  Dieu dit encore à Moïse : « Tu parleras ainsi aux fils d’Israël : ‘Celui qui m’a envoyé vers vous,
c’est Le Seigneur, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob’. C’est là mon nom pour toujours, c’est par lui que vous ferez mémoire de moi, d’âge en d’âge. »

Peinture de Chagall,
Moïse et le buisson ardent.
au Musée de Nice

Commentaire du Père Dumec

Combien de millénaires a-t-il fallu à l’esprit humain pour passer de l’idée de « forces surnaturelles » à celle de divinités ? Combien de siècles et de siècles pour passer de centaines de divinités à un Dieu unique ? Combien de questions l’être humain s’est-il posées pendant des générations et des générations, pour passer du « dehors » au « dedans », c.à.d. du religieux à l’intériorité ? Car ne nous y trompons pas, le texte de notre 1° lecture n’est pas un compte-rendu, il est à lire au niveau de la foi. 

L’expérience de Moïse évoque, dans un langage symbolique, l’expérience mystique de l’homme sémite qui partait avec son troupeau affronter la solitude du désert. Là, seul dans la nature, il a pu longuement contempler l’immensité du ciel des nuits, méditer, s’interroger, pour découvrir enfin en lui-même la réponse à ses questionnements : une « présence » permanente qui l’habitait, qui l’attirait au-dedans de lui et dont il s’approchait chaque jour davantage, en se rapprochant de lui-même. Présence d’un brasier permanent, celui qui évoque l’amour ! 

Que de méandres, de détours, d’avancées et de reculs, pour approcher et découvrir cette présence cachée qui ne nous consume pas mais réchauffe le cœur ! Il faut assurément aller vers soi-même, entrer au cœur de l’arbre que chacun de nous est (cf. le « test de l’arbre » que l’on fait faire aux enfants), pour découvrir tous les mensonges, toutes les aberrations, dont nous avons habillé Dieu. 

Le chemin vers soi est indispensable pour que l’esprit divin brûle en nous tout ce fatras d’éducation religieuse qui nous a éloignés de Celui qui n’a pas de nom ! Il faut oser ce chemin sans balises pour avancer attirés seulement par ce feu qui fascine ! Il faut oser, comme le soir l’on quitte ses souliers pour se décontracter, se mettre à l’aise devant cette présence réconforte et qui apaise ! Il faut oser se mettre face à elle, ne pas vouloir se fondre en elle, mais rester là, dans la distance qu’impose l’amour, pour comprendre cette magnifique page de la Bible ! Oui, il faut oser s’aventurer vers soi pour vivre cette expérience de la rencontre avec celui qui nous habite et nous attire toujours plus vers lui, jusqu’à nous intégrer un jour dans son brasier d’amour !

Parole de Marie Rivier
« Jésus-Christ est encore notre lumière;
il est pour nous ce qu'était pour les Israélites la colonne de feu
qui les conduisaitdans le désert.
Plus nous nous approchons de lui, plus nous sommes éclairés. »

Écrits Spirituels p 28

Chant de méditation

Je viens me prosterner, émerveillé
Par Ta beauté Ô mon Dieu
Je viens m’agenouiller, le cœur inondé
Par Tes bienfaits Ô mon Dieu

Quand Tu poses Ta main
Comme on ouvre un chemin
Ton cœur se donne à moi
Amour parfait, immérité

Quand vers Toi je reviens
Mes peurs ne sont plus rien
J’étais perdu sans Toi
Mais me voici ressuscité
Quand Tu poses Ta main

Prière finale

Tu es la source de toute bonté, Seigneur, et toute miséricorde vient de toi; tu nous as dit comment guérir du péché par le jeûne, la prière et le partage; écoute l'aveu de notre faiblesse : nous avons conscience de nos fautes, patiemment, relève- nous avec amour. Nous t'en prions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *

Restons connectés ensemble

N'hésitez pas à vous abonner à notre lettre d'information pour recevoir nos actualités et événements

Partagez autour de vous

Rejoignez-nous sur

Nous-contacter

Maison provinciale
38 avenue Notre Dame
07700 Bourg-Saint-Andeol

Nous contacter par mail

04 75 54 77 62

Agenda

dimanche 21 avril 2019

Fête de Pâques

La messe est à 9h30 au couvent de la Présentation de Marie.

samedi 04 mai 2019

Fête des Jubilés : 25, 50, 60, 65 ans de vie religieuse !

La messe sera au couvent de la Présentation de Marie, à 10h30.

jeudi 09 mai 2019

Rencontre de deux écoles de la Présentation !

Après une année de correspondance et d’échanges entre les élèves des deux écoles, deux classes

vendredi 10 mai 2019

200 ans pour l’école Marie Rivier à Bourg Saint Andéol

Nous serons en communion avec toute la communauté éducative pour cette journée de Fête de