Pour réussir l’école, mieux vaut ne pas manquer la récréation…

Intéressante analyse qui nous vient du Québec….
   
Mais cela va mieux en se le « re-disant »…

L’école est le lieu par excellence pour joindre le plus grand nombre de jeunes et les sensibiliser à un mode de vie sain et actif, d’après l’OMS.
De ce point de vue, plusieurs moments s’offrent aux jeunes pour bouger durant la journée. C’est notamment le cas des récréations, opportunités pour augmenter leur niveau d’activités physiques, moments privilégiés pour leur permettre de développer des compétences reliées au vivre-ensemble et occasions pour refaire leur plein d’énergie afin qu’ils soient plus disposés lors de leur retour en classe.

LA RÉCRÉATION : C’EST QUOI ?

La récréation est une pause planifiée entre deux périodes d’enseignement. Elle se déroule habituellement dans la cour d’école et permet aux enfants de s’adonner à des activités variées (jeux libres ou structurés, bavardage, etc…), et ce, dans un espace sécuritaire.
Elle représente un arrêt nécessaire dans la journée des jeunes pour leur permettre d’optimiser leur développement physique, social, émotionnel et cognitif, de profiter des nombreux bienfaits que procure l’extérieur et, surtout, de se distraire pendant un moment.

L’interaction entre pairs pendant les récréations est un complément unique à la classe et contribue inévitablement à l’atteinte d’une des missions de l’école : socialiser pour apprendre à mieux vivre ensemble.
Les habiletés qui y sont acquises (communication, négociation, partage, résolution de conflits, etc.) ne sont pas seulement la base d’un développement sain, mais elles deviennent des éléments fondamentaux pour rendre l’expérience scolaire agréable.
Ainsi, la récréation devrait permettre aux jeunes de socialiser et de développer des relations positives avec leurs camarades.
En classe, les élèves deviennent plus agités lorsqu’ils sont fatigués, qu’ils s’ennuient ou qu’ils doivent faire des efforts considérables pour rester concentrés. Certaines recherches le confirment : les comportements dérangeants diminuent lorsque les élèves ont suffisamment de pauses.
Ainsi, si la bougeotte devient un problème dans la classe, la récréation est une solution toute désignée, puisque les élèves qui ont des pauses régulières et qui sont particulièrement actifs pendant celles-ci sont ensuite moins agités, ce qui les prédispose à avoir de meilleurs résultats scolaires.

Les petites fiches « pratiques » tirées de cet article devraient nous aider à

« Ne pas manquer la récréation ».

Le 2.05.2019,
Voilà que s’y rajoute un document qui est plus « institutionnel » mais qui pourrait servir dans certaines circonstances….
https://www.autonome-solidarite.fr/articles/norme-d-encadrement-pendant-les-recreations/

Il concerne l’encadrement de la cour de récréation, surtout pour le 1er degré mais il y a quelques infos pour le 2nde degré également.

Marie-Chantal DANIEL, responsable formation Tutelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *

Restons connectés ensemble

N'hésitez pas à vous abonner à notre lettre d'information pour recevoir nos actualités et événements

Partagez autour de vous

Rejoignez-nous sur

Nous-contacter

Maison provinciale
38 avenue Notre Dame
07700 Bourg-Saint-Andeol

Nous contacter par mail

04 75 54 77 62

Agenda

vendredi 08 novembre 2019

Formation pour les Chefs d’établissements et adjoints du réseau PM avec le Réseau AGI

Nous aurons la joie de nous retrouver pour ce temps de formation avec d’autres acteurs

mardi 12 novembre 2019

Les apports de la pédagogie coopérative dans les apprentissages Niveaux 1

Dans le cadre de nos différentes actions menées ces dernières années en pédagogie coopérative, nous

vendredi 22 novembre 2019

Rencontre des délégués de 3èmes et de 2ndes du Réseau

La rencontre inter établissement aura lieu à la maison diocésaine Charles de Foucauld de Viviers.

mardi 26 novembre 2019