2ème Dimanche de Carême 2019

En ce dimanche, nous sommes invités à revivre l'Alliance que Dieu a conclu avec les hommes. Après l'alliance passée avec Abraham, Moïse et Elie sont les témoins de la Transfiguration de Jésus, signe du commencement d'une alliance nouvelle. Comment sommes-nous appelés à témoigner de l'actualité de cette alliance dans nos vies ?

Chant : Levons les yeux – de l’Emmanuel

Levons les yeux, voici la vraie lumière,
Voici le Christ qui nous donne la paix!
Ouvrons nos cœurs à sa miséricorde,
Notre Sauveur est au milieu de nous!

Parole de Dieu : Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il gravit la montagne pour prier.

Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante. Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem.

Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés. Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ! Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie."

Il ne savait pas ce qu’il disait. Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent. Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » Et pendant que la voix se faisait entendre, il n’y avait plus que Jésus, seul.

Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là, ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

Commentaire du P. Dumec

Le deuxième dimanche de Carême est traditionnellement celui où nous lisons le récit de la Transfiguration. A la différence de Marc et Matthieu, Luc en fait une sorte de vision. Pierre est ses compagnons contemplent Jésus en prière qui change de visage sous le fait d’une extase qui atteint tout son corps. Cela les bouscule, les interroge. Ils sont conscients d’assister à un phénomène qui les dépasse et leur fait peu. Mais en même temps : Quelle chance ! Comme on voudrait que ça dure ! Et les voilà qui veulent arrimer le ciel à la terre, en proposant de dresser des tentes où puissent se fixer les habitants du ciel. Mais ils n’arrimeront pas le ciel. Car voici qu’à l’instant même où ils se proposent de le faire, l’ombre d’une nuée recouvre le lieu. Le ciel ne les éclaire plus.

D’une vision céleste… on ne peut rien dire : elle coupe la parole et casse tout savoir. Elle illumine tout autant qu’elle recouvre tout d’une épaisseur de nuit ! L’effroi les saisit quand la vision s’efface…  Seule demeurera une blessure de feu qu’ils ont reçue en eux ; un « je ne sais quoi » venu d’ailleurs qui les a ébranlés jusqu’au plus intime d’eux-mêmes, et que la Bible appelle « une parole ». Le seul arrimage qui leur est offert est une brûlure incompréhensible, sur laquelle, plus tard, ils mettront certains mots tirés des Ecritures, ceux qui, à la lumière de la Résurrection, raviveront les tisons de cette vision enfouie en eux : Tu es mon Fils (Ps 2,7)... [Dieu]t’a choisi (Is 49,7)... vous l’écouterez(Dt 18,15) ! Cet évènement, laissé jusque-là en suspens, trouvera alors du sens.

Il donne sens, aujourd’hui encore, à notre intimité avec Dieu : Chaque jour, monter sur la montagne de la prière, nous fait LE contempler. Jour après jour, sans arrimage… mais arrimés pourtant à sa Parole, nous passons sans cesse des ténèbres à la lumière, de la lumière aux ténèbres. Chaque fois, un monde ancien s’efface, un nouveau monde est là. Chaque fois, une nuit disparaît et une aube se lève. Chaque fois nous passons de la mort à la vie.

Heureux, qui consent à se laisser mener sur cette montagne, à lâcher tout repère, à mourir chaque jour un peu plus à lui-même ! Car il peut redescendre ensuite dans son quotidien qui en sera transfiguré. Il pourra dire alors, à travers un sourire, une poignée de main, un geste d’amitié, une touche de tendresse, la parole de feu qui l’habite. Il vivra Dieu dans la banalité de son quotidien, peut-être inconsciemment, mais dans ce qu’il vivra, la nuée de l’amour sera là !

Parole de Marie Rivier

« Que la présence de Dieu et l’union avec Jésus Christ
vous portent à tout faire pour son amour et pour sa gloire. »
Lettre de M. Rivier n°732. 4A              

Refrain de Méditation : Relever le faible, Glorious

Au-delà des océans,
Tu es venu me chercher,
Au-delà de mes tourments,
Ton amour a triomphé,
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
A t’obéir de tout cœur,
A se confier à ta voix !

Tu viens relever le faible,
Tu le prends dans tes bras,
Tu le conduis vers ton Père,
Qui le console ici-bas
Entends le cri de ma prière,
Sois mon secours et ma joie,
Passé de l’ombre à Ta lumière,
J’ai mis mon espoir en toi !

Puisque ma vie passera, en Toi je veux demeurer
Puisque tu triompheras,
Mon cœur en Toi veut s’ancrer
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
A t’obéir de tout cœur,
A se confier à ta voix !

Prière finale

Dieu de Lumière, tu as invité Pierre, Jacques et Jean à contempler sur le visage de ton Fils sa gloire d’éternité. Sans l’avoir vue, nous croyons. Nous t’en prions : les jours où l’espérance nous soutient et ceux où la tristesse et doute nous envahissent, que la foi en ton fils bien-aimé, soit notre Lumière. Donne-nous de nous attacher sans cesse à celui que tu nous donnes pour Maitre et pour Sauveur. – Amen.

Version Pdf que vous pouvez imprimer et partager : Cliquez ICI

3 thoughts on “2ème Dimanche de Carême 2019

  1. merci pour cette animation et cette belle vidéo de Glorious

    Oui le Christ vient relever le faible, il suffit de nous reconnaître faible… le bonheur est à notre porte.

    1. ouaaahhh, quel beau chant (relever le faible) et comme il parle à mon pauvre coeur, je vais dès ce soir chercher les accords et commencer à l’apprendre. Merci pour le soutien apporté Ô belles soeurs de la présentation de Marie!!!
      A +

      Bon CAR AIME !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *

Restons connectés ensemble

N'hésitez pas à vous abonner à notre lettre d'information pour recevoir nos actualités et événements

Partagez autour de vous

Rejoignez-nous sur

Nous-contacter

Maison provinciale
38 avenue Notre Dame
07700 Bourg-Saint-Andeol

Nous contacter par mail

04 75 54 77 62

Agenda

vendredi 08 novembre 2019

Formation pour les Chefs d’établissements et adjoints du réseau PM avec le Réseau AGI

Nous aurons la joie de nous retrouver pour ce temps de formation avec d’autres acteurs

mardi 12 novembre 2019

Les apports de la pédagogie coopérative dans les apprentissages Niveaux 1

Dans le cadre de nos différentes actions menées ces dernières années en pédagogie coopérative, nous

vendredi 22 novembre 2019

Rencontre des délégués de 3èmes et de 2ndes du Réseau

La rencontre inter établissement aura lieu à la maison diocésaine Charles de Foucauld de Viviers.

mardi 26 novembre 2019